Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 21:02

 

 

 

  BORDEAUX  RIVE DROITE

 

SAINT- EMILION

 

Le vignoble s’étend sur la rive droite de la Dordogne à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Bordeaux et, produit certainement le vin le plus connu au monde.

 Le vignoble de St-Emilion a été classé par l’UNESCO au Patrimoine mondial de l’humanité, au titre des paysages culturels. Ce classement consacre un terroir viticole exceptionnel, où le vignoble est organisé en amphithéâtre, ce qui lui vaut le qualitatif de « colline aux mille châteaux ».

 

LE PAYSAGE VITICOLE

 

Ce vignoble, regroupant les appellations Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru et Grand Cru classé, couvre près de 5400 ha (production de 232000 hl en moyenne), répartis sur 9 communes. La taille des propriétés est relativement faible (6ha en moyenne).

 

LE CLIMAT

 

La région de St-Emilion et l’ensemble des vignobles de la rive droite sont sous l’influence du climat tempéré océanique aquitain.

Il est caractérisé par des températures mensuelles moyennes douces et constantes, la pluviométrie est globalement assez abondante (800 mm/an).

Le vignoble bordelais dans son ensemble est sujet à des écarts climatiques souvent importants, à Bordeaux et plus qu’ailleurs on révèle un effet millésime marqué.

 

LE TERROIR

 

Le territoire de l’AOC  comprend quatre types de terrains :

 

1) Au centre du vignoble : un plateau calcaire à astéries* (calcaire d’origine marine fossilifère) de l’ère tertiaire.

 

2) Autour du ce plateau (côtes) : Sols calcaires à texture argilo-limoneuse (molasses du Fronsadais)     

 

3) Aux pieds de côtes : une couche sableuse recouvrant des sols argileux. 

 

4) Au sud dans la vallée de la Dordogne : des sols plus légers constitués d’alluvions de graves** et de sables.     

 

*Calcaire d’origine marine fossilifère

**Roche formée de débris d’autres roches        

 

 

 

LES CEPAGES

 

        L’encépagement de St-Emilion est largement dominé par le merlot noir. Ce  cépage est complété par le cabernet franc (appelé localement bouchet) et, dans une moindre mesure, par le cabernet sauvignon et le cot (malbec).

On peut penser que la notoriété de St-Emilion a augmenté à la suite de l’introduction du merlot qui se plaît à merveille sur les différents sols de l’appellation, il a en plus la faculté d’être plus précoce et donne des vins plus colorés.

 


 

 

POMEROL

 

Le nom de Pomerol est indissociable du cépage merlot. Ce cépage exprime ici beaucoup de générosité et de velouté sur une des terres les plus riches en argiles « gonflantes ». Cette appellation est très  prestigieuse et pourtant fort hétérogène.

Il n’existe pas de classement pour les vins de cette appellation contrairement à St-Emilion ou au Médoc.

Superficie de 800 ha et production de 35000 hl environ.

 

LE TERROIR

 

Le vignoble de Pomerol est établi sur quatre terrasses orientées nord-ouest/sud-est à une altitude de 15 à 40 m. On distingue :

 

1) Un plateau (30 à 40 m d’altitude) aux sols bruns gravelo-limono-sablo-argileux sur argiles plus ou moins gonflantes (smectites), ces argiles ont une grande capacité de rétention d’eau, les vignes sont ici les plus précoces.

 

2) Au sud et à l’ouest de l’AOC, une zone de sols sableux filtrants sur une couche argileuse bariolée de « crasse de fer », ces sols bien alimentés en eau induisent une maturité plus tardive.

 

3) Les basses terrasses de l’ouest de l’AOC aux sols sableux profonds localement caillouteux avec des minces couches d’argiles en profondeur, le sol poreux et peu fertile permet aux racines de plonger jusqu’à la réserve d’eau.

 

4) Les colluvions des bas de pentes et alluvions des ruisseaux portant peu de vignes.  

 

 

LES CEPAGES

 

Cépage secondaire avant le 19ème siècle, le merlot est aujourd’hui à Pomerol en particulier le cépage roi (70% de l’encépagement de l’AOC, Merlot à 95% à Petrus, 90% à l’Eglise Clinet et à 100% au château Le Pin).

 

 Il affectionne les terres qui restent fraîches l’été et qui lui assurent une alimentation régulière en eau car il réagit plus finement aux variations climatiques que les cabernets.

 

 Par ailleurs, la période durant laquelle sa maturité est optimale apparaît plus réduite que pour les cabernets.

 

  carte-pomerol  

 

Les vins de Pomerol sont des très grands vins avec des caractères veloutés et soyeux, grâce à leurs tannins enrobés et délicats, avec plus de fraîcheur et de profondeur sur les argiles et plus chaleureux sur les graves.

 


 

 

FRONSAC et CANON-FRONSAC

 

Le Fronsadais ou « pays des petits tertres » se situe dans le prolongement ouest de la côte de Saint-Emilion et séparé du plateau de Pomerol par l’étroite vallée de l’Isle, ils possèdent des terroirs particulièrement favorables à la naissance des grands vins rouges (on dit de ces vignobles qu’il sont le « berceau historique des grands Bordeaux du Libournais »)

  

Fronsac : 840 ha avec 38000 hls de production

                                                                     

 Canon-Fronsac : 280 ha avec 12000 hls de production

 

 

 

LE TERROIR

 

Les vignobles de Fronsac et Canon-Fronsac  sont  établis sur un relief tourmenté par l’érosion des cours d’eau laisse apparaître des plateaux de calcaires à astéries  et des coteaux de molasses du Fronsadais (dépôts carbonatés lacustres).

 

Le calcaire  prédomine sur les tertres et sur le plateaux. La molasse,plus ou moins sableuse et argileuse, comprenant parfois des bancs de grès, forme les côtes et les combes.

 

Ces terroirs argilo-calcaires permettent une bonne régulation hydrique de la vigne adaptée à la production de grands tannins et de belles structures, ils sont très majoritaires à Canon-Fronsac.

 

 

carte-fronsac-2 

 

 LES CEPAGES ET LES VINS

 

Le cépage merlot, qui domine le Libournais est le cépage roi du Fronsadais avec plus de 78% de l’encépagement et permettant de réaliser des vins puissants et de longue garde, le merlot est un peu moins présent à Canon-Fronsac où la part de Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon atteint au moins 30%, ces derniers apportent de la profondeur et de la minéralité aux assemblages.

 

Les vins de Canon-Fronsac sont généralement plus complexes que ceux de Fronsac avec au vieillissement des arômes de truffes.

 


 

Partager cet article

Repost 0
la-parole-au-vin.over-blog.com - dans Documentation
commenter cet article

commentaires

Agnès Weber 11/03/2011 11:59


Bravo, non seulement les commentaires sont excellents mais en plus la mise en page est très belle.
Sans parler des vins... que j'ai eu l'honneur et le plaisir de goûter.
Merci.


Présentation

  • : La parole au vin
  • : "La parole au vin" est le blog d'une association créée en mai 2009, située à Labaroche(68 Haut-Rhin)elle a pour but la connaissance de la vigne et du vin avec une dégustation mensuelle en semi-'aveugle (sauf Domaine) sur un thème. Ce blog a pour objectif l'accès et le partage des résultats des dégustations et des présentations des thèmes. Merci à Jean-Philippe(creavideo.com) pour son aide précieuse et, à mon fils Eliott (7 ans) pour le dessin original.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Catégories

Liens